DÉFIS

La concurrence est féroce. Les réglementations évoluent. Nidec doit fournir plus rapidement des produits de meilleure qualité pour conserver sa position de leader du marché. Les systèmes et processus propriétaires étaient déconnectés et la durée de développement de produits était excessive (40-48 mois). Le processus de développement de produits est d'une grande complexité car il doit tenir compte de milliers de configurations produit spécifiques au client, de divers sites de production et de plusieurs marchés régis par différentes réglementations.

Nidec Corporation, basé au Japon, est l'un des plus grands groupes de production de moteurs au monde. L'entreprise est présente dans huit pays, avec onze usines de fabrication, plus de cinquante laboratoires de recherche et de développement, trois bureaux de vente et un centre de support mondial pour les entreprises. En 2019, ils ont acquis Embraco, basé au Brésil, pour former une nouvelle division axée sur les solutions de réfrigération. La marque Embraco est bien connue pour avoir été pionnière dans le développement de compresseurs à vitesse variable et l'utilisation de réfrigérants naturels essentiels à la réduction de la consommation d'énergie.

Les solutions innovantes d'Embraco offrent une meilleure qualité de vie et ont un impact significatif sur l'environnement. Par exemple, le compresseur à vitesse variable a permis une réduction moyenne de 35 % de la consommation d'énergie, en respectant les niveaux d'efficacité énergétique les plus stricts légiférés dans le monde.

Avec le soutien de la direction générale, les départements IT et Ingénierie de Nidec se sont associés pour fournir plus avec moins, en augmentant le nombre de projets, en accélérant la mise sur le marché, en réduisant les coûts et en améliorant la qualité.

Les pressions à l’échelle mondiale

Les produits changent. Le cadre européen sur le climat et l'énergie fixe un objectif de réduction de la consommation d'énergie de 40 % entre 2020 et 2030, par rapport aux niveaux de 1990, ce qui a un impact considérable sur les entreprises comme Nidec Global Appliance. Les appareils ménagers et commerciaux tels que les lave-vaisselle et les systèmes de réfrigération seront soumis aux nouvelles normes, et de nombreuses conceptions de produits actuelles n'y répondront pas. Ce qui est actuellement considéré comme une note AAA recevra la note F selon les nouvelles normes.

La concurrence mondiale s'intensifie. Les concurrents chinois et japonais innovent et rattrapent rapidement leur retard. L'efficacité énergétique se traduit en prix. Bien que Nidec Global Appliance ait toujours été le premier à commercialiser ses produits, il existe une capacité excédentaire au niveau mondial. Nidec doit accélérer le développement de ses produits ou risquer une érosion significative de ses prix.

Les chaînes logistiques sont perturbées. À mesure que le rythme de l'innovation s'accélère, Nidec doit rapidement certifier les articles fournisseur nouveaux et existants, sous peine de retards coûteux dans la mise sur le marché.

À propos de cette étude

Cette étude s'articule autour des indicateurs clés de performance (KPI) suivants et des résultats que Nidec Global Appliance a pu constater en mettant en œuvre sa stratégie de gestion du cycle de vie des produits (PLM) :

  • Nombre de projets d’envergure : augmentation de 284 %
  • Délai de mise sur le marché : diminution de 48 %
  • Ressources : diminution de 22 %
  • Qualité : réduction de 40 % du coût de la non-qualité

L'équipe IT a appris avec la R&D à adopter ensemble une approche plus agile. Notre travail d'équipe, notre méthodologie et nos outils ont évolué au fil du temps en s'appuyant sur une philosophie d'amélioration continue.

Thalita Begliomini, Global IT Manager pour la gouvernance, les risques et la conformité, Embraco "

Défis

Nidec Global Appliance a commencé à utiliser Windchill de PTC en 2015 pour gérer ses données CAO, sinon les informations relatives aux produits restaient dans des systèmes cloisonnés. Les systèmes et processus déconnectés entraînaient inévitablement des retards de livraison des produits avec de faibles rendements à la première passe, des pannes des lignes internes et des clients, des reprises et des défaillances en exploitation. Nidec Global Appliance savait que l'unification et la rationalisation du développement de produits étaient essentielles pour améliorer le délai de mise sur le marché et réduire le coût des problèmes de qualité.

Avant l'initiative PLM à l'échelle de l'entreprise, la traçabilité et la gouvernance des pièces, des documents produit, des certifications et des processus de Nidec Global Appliance étaient basées sur des projets et déconnectées. Les sites de Nidec Global Appliance étant répartis au Brésil, au Mexique, en Chine et en Europe, chaque région disposait d'une base de données documentaire distincte et les processus étaient isolés les uns des autres. Les produits de Nidec contenant des milliers de variantes, 17 000 nomenclatures de produits uniques et n'étant pas accessibles à l'échelle mondiale, il y avait de fréquentes duplications d'efforts et aucune assurance qualité cohérente.

Sans source unique de vérité, il était difficile pour les employés de trouver la documentation et l'historique dont ils avaient besoin pour concevoir avec précision une variante de produit. Cela a conduit à la duplication des tests pour les petites modifications de variantes, ce qui a entraîné des retards pour les nouvelles variantes et les nouveaux produits. Les projets de grande et de moyenne envergure ont également fait augmenter les coûts du programme en raison de rejets, reprises, rebuts, heures de travail supplémentaires et temps de cycle évitables.

Les modifications techniques ont également posé problème. Les développeurs ont dû introduire leurs travaux dans des systèmes Windchill et SAP séparés, ce qui a doublé les efforts et augmenté la probabilité d'erreurs. Les données de SAP étaient différentes de celles de Windchill. Le passage des conceptions du développement à la production a souffert du fait que la nomenclature et les directives correspondantes étaient souvent incohérentes.

Il n'a pas été facile de changer la façon dont les gens travaillent.

« Il y avait des raisons réelles ou perçues pour des différences de processus basées sur des scénarios spécifiques. Les équipes de R&D indépendantes ne comprenaient pas pourquoi la normalisation devait se baser sur un processus différent de ce qui fonctionnait déjà pour elles. Personne ne voulait travailler différemment », a déclaré Thalita Begliomini, Global IT Manager pour la gouvernance, les risques et la conformité. « Nous avons dû convaincre nos équipes que l'informatique pouvait les aider encore davantage avec des processus normalisés. Maintenant, tout le monde comprend ce que nous pouvons faire ensemble. »

Pour les clients fabricants OEM de Nidec Global Appliance, il n'existait pas de moyen standardisé de communiquer les modifications de produits. Sans cette connaissance, les OEM pouvaient connaître des défaillances de ligne, ce qui coûtait inutilement du temps et des ressources à Nidec Global Appliance pour régler le problème et portait atteinte à leur réputation.

La chaîne logistique a également souffert de l'absence d'un ensemble d'exigences standard. Les retards dans la certification des fournisseurs étaient dus à la fois à l'incohérence des procédures de certification et à la dispersion des bases de données des fournisseurs dans les régions.

De même, si un compresseur tombait en panne sur le terrain, par exemple dans le réfrigérateur d'un client, l'équipe qualité n'était pas en mesure de retracer les informations relatives au développement, aux fournisseurs et à la fabrication pour l'analyse de la cause première et l'application d'actions correctives et préventives.

La solution

Nidec a entrepris d'étudier comment il pourrait optimiser l'entreprise. Les responsables IT savaient qu'ils devaient construire un solide écosystème technologique qui non seulement assurerait l'interopérabilité, mais permettrait également à l'entreprise de fonctionner de manière conforme, avec qualité, sécurité et rapidité.

L'équipe a décidé de s'associer avec PTC. Windchill a été choisi comme système stratégique pour les informations relatives aux produits. Les processus PLM prêts à l'emploi de Windchill ont été utilisés pour créer la gouvernance et la traçabilité nécessaires pour transformer la culture de l'entreprise et accélérer la livraison.

Dans le cadre de ce processus d'implémentation PLM, l'équipe IT s'est associée à la R&D pour nettoyer les bases de données et comprendre l'infrastructure actuelle.

D'innombrables heures de travail et de tests ont été éliminées. La gestion des modifications et des configurations a été mise en œuvre pour garantir que les demandes de modification faites pendant les processus de développement soient liées aux documents et automatiquement archivées avec toutes les approbations et considérations appropriées.

Pour éliminer la crainte de perdre des données entre Windchill et SAP, les structures produit ont été alignées.

De plus, les nouveaux processus permettent de réaliser de nouveaux gains d'efficacité. Par exemple, lors de la planification d'un projet, les employés se voient attribuer des rôles spécifiques pour réduire les reprises, comme faire appel à la même personne pour effectuer les tests au début et à la fin afin d'assurer la qualité.

Les clients bénéficient également du PLM : grâce à un processus d'avis de modification technique (ECN) bien géré, les modifications sont analysées et discutées. La documentation disponible sur les tests et les certifications facilite le processus.

Les fournisseurs bénéficient également du système de certification optimisé.

« Les principaux processus de R&D sont numérisés à l'échelle mondiale en tirant parti de l'utilisation de données fiables dans le cadre d'un processus robuste géré par Windchill, ce qui permet à l'entreprise de mener ses activités sur la base de données et d'entamer un voyage en utilisant l'intelligence artificielle », a déclaré Luiz Gustavo de Oliveira, responsable Technologie et analyse.

Le résultat

Pour rester compétitif et se positionner en leader dans les solutions de réfrigération à faible consommation d'énergie, Nidec Global Appliance devait transformer son entreprise. En mettant en œuvre une stratégie PLM numérique et en intégrant leur système disparate comme Windchill et SAP, Nidec Global Appliance a pu redéfinir les pratiques de qualité tout au long du cycle de vie de ses produits.

« Avec chaque nouvelle génération, nous avons amélioré l'efficacité énergétique de 5 % », a indiqué Gerson Heusy, directeur senior R&D. « L'innovation est présente à travers des outils innovants ».

Ces outils innovants ont radicalement changé les délais de mise sur le marché des produits de Nidec, avec une diminution de 48 % et une augmentation de 284 % du nombre de projets de grande envergure. Et il y parvient avec 78 % des ressources dont il disposait avant le PLM. Grâce à l'amélioration de la gouvernance et de la traçabilité, ainsi qu'à d'autres initiatives d'entreprise en matière de qualité, le coût de la non-qualité a également été réduit de 40 %. »

Actuellement, 900 employés utilisent Windchill, et 300 en font un usage quotidien, partout dans le monde, 24 h/24 et 7 j/7.

L'avenir

L'équipe IT a maintenant établi une relation de confiance avec la R&D grâce au succès du processus d'implémentation PLM. La priorité sera de mesurer l'efficacité en fournissant les paramètres de la chaîne de production afin de rechercher les possibilités de réduire les coûts opérationnels, d'augmenter la production de l'usine et d'améliorer l'utilisation des actifs. Il ne fait aucun doute que Nidec Global Appliance va intégrer la qualité dans sa continuité numérique.