Quels sont les principaux avantages de l'IIoT pour l'industrie manufacturière ?

Écrit par: David Immerman
  • 1/14/2022
  • Temps de lecture : 6 min
iot-usecase-900

Basé sur la traduction d'un texte en anglais

Les industriels sont conscients que le monde change et de la nécessité d’évoluer avec lui. Face à des menaces grandissantes, telles que la disruption numérique et la concurrence mondiale, ceux-ci se tournent de plus en plus vers l'IIoT comme pierre angulaire de leurs projets de transformation digitale. Les études soulignent le rôle clé de l’IIoT pour atteindre les objectifs stratégiques dans l’industrie manufacturière. 
Nous avons identifié les 3 principaux avantages de l'IIoT pour l'industrie manufacturière :

  • Amélioration de la performance opérationnelle.
  • Garantie de la sécurité et de la conformité
  • Augmentation de la flexibilité et de l'agilité

Analysons chacun d’entre eux plus en détail.

Efficacité opérationnelle grâce à l'intelligence opérationnelle

Les fabricants déploient l'IIoT dans l'ensemble de leurs opérations, pour parvenir à l’intelligence opérationnelle - principal cas d'utilisation dans notre dernier rapport sur l'état de l'Internet industriel des objets.

Cette "intelligence IIoT" donne une visibilité de bout en bout de la chaîne d'approvisionnement, y compris une vision d’ensemble du déploiement multi-sites via des plateformes IIoT globales capables de contextualiser en temps réel les indicateurs clés de performance de l'usine (efficacité globale de l'équipement, coût direct des matériaux, qualité des produits, etc.) et de gérer les équipements et les actifs d'une usine spécifique, jusqu'au niveau de l'opérateur et de la cellule de travail.

Les principaux cas d'utilisation de l'IIoT qui génèrent des résultats probants en matière d'efficacité opérationnelle (c'est-à-dire l'augmentation de la productivité, l'amélioration de l'efficacité de l'usine, la disponibilité et la qualité des actifs, la réduction des risques opérationnels, des frais généraux et des temps de changement) concernent la maintenance prédictive, de plus en plus souvent préventive. En effet, les systèmes de maintenance corrective donnent lieu à des erreurs émanant d'informations historiques non numérisées, des connaissances tribales, et au manque de connectivité industrielle dans les actifs. Cette nécessaire évolution vers une gestion plus proactive de la maintenance est désormais de plus en plus accessible grâce à l’IIoT.

Grâce à une plateforme IIoT centralisée et à des outils d'analyse, les flux de données provenant de machines et d'équipements traditionnels, jusqu’alors enfermés dans des boîtes noires, sont désormais accessibles par le biais de la connectivité grâce aux protocoles industriels, aux serveurs OPC, aux systèmes pilotés par des logiciels de fabrication sur site (IHM, SCADA, MES), puis contextualisés avec des logiciels d’entreprise tels que les ERP et CRM.

L'analyse IIoT, associée au machine learning, identifie les anomalies dans les données relatives à l'état des actifs afin de prévoir les défaillances et les temps d'arrêt potentiels, et de déterminer la cause racine d'une défaillance afin d'en prévenir d'autres. Les actifs industriels de grande valeur exploitent les données IIoT qui, combinées avec la simulation, permettent de créer des jumeaux numériques prescriptifs. La réalité augmentée s'avère également une technologie utile pour acquérir des connaissances sur les flux de travail des opérateurs de première ligne qui interagissent avec les équipements industriels, ce qui permet de réduire les problèmes liés au manque de compétences.

L'interconnexion de ces systèmes via l'IIoT génère un indice de mesure essentiel pour les fabricants, appelée efficacité opérationnelle des équipements (OEE) ; les informations prédictives fondées sur des données concernant les actifs améliorent leur disponibilité (réduction des pannes d'équipement, des temps d'installation et de changement), les performances (réduction de la marche au ralenti et des arrêts) et la qualité (réduction des défauts et des temps de cycle).

Hirotec et Woodward sont tous deux d'excellents exemples qui utilisent l'IIoT pour relier ces nombreux systèmes disparates en vue d’améliorer l'efficacité opérationnelle.

Garantir la sécurité et la conformité

La conformité aux normes OSHA représente un poste de dépense important dans les bilans financiers des industriels ; les procédures traditionnelles pour s’assurer de la conformité réglementaire sont chronophages et coûteuses. Ce goulot d'étranglement en matière de conformité est principalement dû au fait que les systèmes de reporting ne sont pas numérisés ; l'IIoT est la solution évidente pour connecter ces sources d'informations disparates résidant actuellement dans des silos et se heurtant à des cadres de conformité stricts. Un système connecté peut fournir des données pertinentes pour les évaluations des risques des usines de fabrication, les systèmes de planification du travail et les inspections.

L'IIoT permet de créer un environnement plus sécurisé pour les opérateurs et de s’assurer que les lois sur la santé, la sécurité et l'environnement soient respectés. Certains fabricants exigent que les actifs restent en conformité constante. Dans cette optique, l'IIoT et la surveillance en temps réel jouent un rôle crucial. Cette fin de conformité se révèle vraiment critique pour certains secteurs industriels soumis à des cadres réglementaires spécifiques, tels que l’agroalimentaire qui doit se conformer aux lois de la FDA. L'énergie est un autre poste de dépense important dans l’industrie. Mais les industriels doivent y voir des opportunités d'optimisation rendues possibles avec l'IoT tout en s’assurant du respect des lois gouvernementales en matière de consommation énergétique.

Flexibilité et agilité accrues

Afin de répondre aux demandes en constante évolution des clients, les fabricants doivent faire preuve de plus en plus de souplesse et d'agilité dans leurs usines. Deux tiers des PDG de l'industrie manufacturière ayant répondu à l'enquête affirment que "l'agilité est le nouveau credo des entreprises ; si nous sommes trop lents à réagir, nous ferons faillite".

Les machines et les robots industriels doivent pouvoir être facilement reprogrammés et mis à jour afin d’accompagner les évolutions et la demande croissante en faveur d’une plus grande de personnalisation exprimée par les clients. La connectivité bidirectionnelle grâce à l'IIoT permet de relier les actifs industriels aux plateformes IIoT fournissant une interface homme-machine (IHM) adaptée aux usages et utilisateurs - allant du CXO au travailleur de première ligne.

Comment l'IIoT peut-il bénéficier à vos opérations de fabrication ?

La rationalisation de ces processus de fabrication grâce à l'IIoT génère des gains d'efficacité opérationnelle qui profitent à d'autres activités en aval, notamment l'optimisation de la chaîne d'approvisionnement. Des pourcentages d'amélioration opérationnelle apparemment infimes grâce à l'IIoT peuvent être source de milliers de dollars d'économies et de productivité, avec un effet en cascade sur la chaîne d'approvisionnement et la compétitivité de l’entreprise.

État des lieux de l'Internet Industriel des Objets

Tags:
  • CAD
  • Industrial Internet of Things
  • Industrial Equipment
  • Connected Devices
  • Digital Transformation
  • Industry 4

À propos de l’auteur

David Immerman

David Immerman est Senior Research Analyst au sein de l'équipe marketing de PTC. Il produit des documents importants sur les technologies, les tendances, les marchés, etc. Auparavant, David était analyste au sein du département IOT de 451 Research, couvrant principalement les marchés du transport intelligent de la technologie automobile, notamment les voitures connectées et les véhicules autonomes. Il a également passé du temps à faire des recherches sur les technologies habilitantes de l'IoT et sur d'autres secteurs verticaux, notamment l'industrie. Avant de rejoindre 451 Research, David a mené des études de marché chez IDC.