Préc. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 . . . Dernier
DOWNLOAD

Définir une approche axée sur les nomenclatures : Dix façons d'organiser vos données et de devenir un leader numérique

Résumé

Votre transformation numérique commence par la gestion des nomenclatures

La réduction des délais de mise sur le marché, l'accélération des itérations et la diminution des coûts restent les objectifs de la plupart des organisations qui développent des produits, pourtant majoritairement déjà dotées de l'une des clés pour y parvenir : la gestion du cycle de vie des produits (PLM). Alors où est le problème ? Bien que la gestion du cycle de vie des produits (PLM) soit omniprésente, de nombreux fabricants se retrouvent avec plusieurs systèmes hérités déconnectés qui ne peuvent tout simplement pas suivre le rythme de leurs processus. Beaucoup d'entreprises ne disposent pas d'une nomenclature précise, à jour et axée sur les pièces, d'une source de vérité faisant autorité sur laquelle elles peuvent compter.

Voici un état des lieux en présence de systèmes déconnectés. Les équipes d'ingénierie, qui travaillent à partir de dessins, sont minées par des tâches sans valeur ajoutée. Elles doivent, par exemple, saisir quatre fois les mêmes données car elles doivent ressaisir les informations des dessins ou extraire en permanence des données des dessins et de la CAO pour la fabrication, la chaîne logistique, le service et les clients. En cas de modification, trouver la bonne information devient alors un vrai casse-tête si les données sont dispersées sur de nombreux emplacements. Les responsables des achats commandent les mauvaises pièces car ils n'ont aucun moyen d'identifier les fournisseurs et les composants préférentiels pour négocier des remises sur les volumes. Les responsables de la chaîne logistique prennent de mauvaises décisions si bien que peu de pièces sont réutilisées et les niveaux de stocks sont élevés. Les planificateurs d'usine ne règlent pas leurs machines à temps pour respecter les dates de sortie des produits. Ils se lancent dans la mise à jour des processus, comme le réglage de la chaîne de montage et l'élaboration de directives, mais prennent rapidement du retard et ne respectent pas les dates de livraison aux clients. Les rédacteurs techniques produisent des manuels d'utilisation contenant des instructions erronées, avec pour conséquence une surabondance d'appels de service.