Outil de gestion de la qualité en boucle fermée (CLQ) de CIMdata

Profitez de recommandations ad hoc sur les fonctionnalités, qui vous aideront à mener à bien vos initiatives de gestion de la qualité. <div class="row"> <div class="col-sm-5 col-md-5 col-xs-6"> <img alt="CIMdata_Logo_white" style="height: 50px; width: auto; object-fit: cover; margin-top: 2rem;" src="/-/media/Images/old-image-folders/Logos/Customer-Logos/cim-data-logo-main2.svg" /> </div></div>

Instructions à l'intention des utilisateurs :

Cet outil vous soumet six (6) questions liées aux problèmes de qualité. Il vous est demandé à chaque fois d'identifier le niveau d'amélioration – élevé, moyen ou bas – que vous espérez atteindre dans votre entreprise en gérant la qualité en boucle fermée (CLQ) via le PLM.

À chaque question qui vous est posée, l'outil vous propose une brève recommandation qui vous permet de savoir par où commencer pour résoudre le problème. Une fois le questionnaire complété et envoyé, vous aurez la possibilité de télécharger un rapport personnalisé contenant des recommandations plus détaillées adaptées à votre cas, que vous adressera CIMdata. Ce rapport portera sur les fonctionnalités qu'il serait judicieux d'implémenter dans votre organisation, ou sur les domaines à privilégier, pour atteindre au mieux vos objectifs d'amélioration de la qualité.

Commencer
Question des Faible ( 1 % à 30 % ) Moyen ( 31 % à 65 % ) Élevé (66•% à 100•%) Rebuts et reprises : De combien pensez-vous pouvoir réduire ces coûts : ceux engendrés par des envois de conceptions de moindre qualité à l'atelier ou ceux occasionnés par des composants défectueux et/ou des erreurs liées aux processus ? clq-scrap-and-rework-280x400

Vous avez indiqué avoir peu d'espoir de réduire les rebuts et les reprises. Pour commencer, CIMdata préconise de réduire davantage les rebuts et les reprises en standardisant le développement de produits, en adoptant les bonnes pratiques de gestion des documents et en implémentant un processus de gouvernance de la qualité ISO 9001. Vous pouvez aussi utiliser un processus CAPA standard en boucle fermée et donner au R&D une visibilité en temps réel sur vos problèmes de conception et sur la performance de vos produits.

Vous avez indiqué avoir moyennement espoir de réduire les rebuts et les reprises. Pour commencer, CIMdata recommande de se tourner vers la qualité en boucle fermée pour automatiser les processus de qualité et intégrer de façon prédictive la qualité, le risque et la fiabilité dans les opérations d'ingénierie. Ainsi, il est possible non seulement d'identifier et de prédire les défaillances potentielles des produits et de prévoir leur impact, mais aussi de déceler immédiatement les défaillances qui se produisent dans le monde réel, que ce soit lors de la fabrication ou lors de l'utilisation des produits sur le terrain.

Vous avez indiqué que vous espérez vraiment réduire les rebuts et les reprises. Pour commencer, CIMdata recommande d'intégrer les principaux processus de développement de produits et de gestion de la qualité dans un seul et même système, de définir numériquement vos exigences produit et d'exécuter une analyse du risque et de la fiabilité. Créez ensuite des tests de validation et définissez les caractéristiques critiques pour la qualité, surveillez les performances des produits et identifiez les améliorations et les actions correctives. Rejets sur le terrain, retours et/ou indemnités : De combien pensez-vous pouvoir réduire les coûts liés à la livraison de produits de mauvaise qualité aux clients, ce qui entraîne des retours de produits ou des réparations sur site ? clq-field-rejections-280x400

Vous avez indiqué que vous avez peu d'espoir de réduire les retours de produits et/ou les réparations sur site. Pour commencer, CIMdata souligne la nécessité d'enregistrer automatiquement les données de postfabrication, à savoir les modifications apportées après la conception et les problèmes décelés lors de la fabrication ou sur le terrain, pour les faire remonter à l'organisation chargée de la conception des produits. Veillez à capturer dans votre environnement PLM les nomenclatures « telles que construites » et « telles que mises à jour », et à implémenter les fonctionnalités AMDE et FRACAS (Failure Reporting, Analysis and Corrective Action System - Système de signalement, d'analyse et de correction des défaillances).

Vous avez indiqué avoir moyennement espoir de réduire les retours de produits et/ou les réparations sur site. Pour commencer, CIMdata recommande d'améliorer la qualité du flux d'informations vers et en provenance de la Fabrication en intégrant la gestion complète des modifications dans l'ensemble du Développement de produits et de la Fabrication. Faites en sorte que les nomenclatures complètes ainsi que les variantes de nomenclatures soient transmises facilement aux intéressés, que les ingénieurs de fabrication puissent visualiser le plus tôt possible les conceptions de produit et que les fournisseurs puissent accéder aux définitions de produit et aux processus qualité.

Vous avez indiqué que vous avez vraiment espoir de réduire les retours de produits et/ou les réparation sur site. Pour commencer, CIMdata recommande d'améliorer votre environnement de gestion du cycle de vie des produits en contrôlant les données de conception de produits et d'accorder au personnel de la Fabrication un accès direct en ligne à toutes les données de conception. Vous pouvez aussi faire en sorte que toutes les erreurs de fabrication et toutes les erreurs commises sur le terrain fassent l'objet d'un rapport. Enfin, vous pouvez prendre des mesures pour anticiper et réduire les défaillances en amont de la production.

Délai d'approbation réglementaire, réactivité à un audit : De combien pensez-vous pouvoir réduire le coût et le temps nécessaires pour obtenir une approbation réglementaire et/ou répondre à un audit de vos produits et de votre secteur ? clq-regulatory-approval-time-280x400

Vous avez indiqué avoir peu d'espoir de réduire le coût et le temps nécessaires à l'obtention d'une approbation réglementaire et/ou à l'envoi d'une réponse à un audit. Pour commencer, CIMdata recommande d'utiliser le PLM pour gérer vos documents de conformité réglementaire et de les relier directement aux sources de données qui permettent de tenir les rapports à jour. Créez un lien automatisé vers les réglementations en vigueur ; il vous permettra aussi d'assurer leur mise à jour. Faites en sorte que ces réglementations soient disponibles en ligne et reliez-les aux données produit et aux processus ; de même, reliez les exigences à ces réglementations, aux éléments des produits et aux tests de produit.

Vous avez indiqué avoir moyennement espoir de réduire le coût et le temps nécessaires à l'obtention de l'approbation réglementaire et/ou d'une réponse à un audit. Pour commencer, CIMdata recommande de relier les exigences produit aux rapports de conformité, de télécharger automatiquement la version la plus récente des réglementations en vigueur et de faire en sorte que les documents réglementaires soient disponibles en ligne.

Vous avez indiqué que vous avez vraiment espoir de réduire le coût et le temps nécessaires pour obtenir l'approbation réglementaire et/ou répondre à un audit. Pour commencer, CIMdata recommande d'utiliser la gestion de la qualité en boucle fermée pour gérer vos documents de conformité réglementaire et de les relier directement aux sources de données qui permettent de tenir les rapports à jour. Créez et assurez le suivi des rapports de non-conformité et reliez-les directement aux données de conception de produits et aux articles, ou aux processus de fabrication, et gérez les données produit dans un référentiel commun.

Erreurs de fabrication : De combien pensez-vous pouvoir réduire les erreurs suivantes : celles dues à la transmission de produits mal conçus ou de mauvaise qualité à la Fabrication, ou encore les erreurs dues à des modifications non encore validées au moment où la définition de produit est transmise à la Fabrication ? clq-errors-in-manufacturing-280x400

Vous avez indiqué avoir peu d'espoir de réduire les erreurs de fabrication. Pour commencer, CIMdata recommande d'instaurer une collaboration interservices pour que votre équipe de développement de produits puisse se référer à des processus et à un référentiel de données communs. Connectez les informations de fabrication à votre environnement PLM, faites en sorte que les rapports de non-conformité puissent être émis directement par l'atelier de fabrication et autorisez vos fournisseurs à visualiser les données appropriées dans vos systèmes PLM et de gestion de la qualité.

Vous avez indiqué avoir moyennement espoir de réduire les erreurs de fabrication. Pour cette raison, CIMdata vous recommande d'instaurer le plus tôt possible une communication bidirectionnelle entre la Fabrication et l'Ingénierie en automatisant les connexions entre les solutions de fabrication et en facilitant le partage des données dans un environnement contrôlé. En outre, faites en sorte que les informations fournisseur soient intégrées dans les systèmes internes et facilitez la création de rapports d'incidents/de problèmes complets et exacts. Vous pouvez également mesurer/réduire la quantité des reprises, le volume des modifications techniques et de la documentation de suivi de ces modifications, la quantité de travail de réingénierie consécutive à la conception définitive et la quantité totale de ressources nécessaires pour terminer les projets de développement.

Vous avez indiqué avoir vraiment espoir de réduire les erreurs de fabrication. À ce niveau, CIMdata vous recommande d'assurer à vos équipes interservices un accès facile aux données produit en temps réel, d'implémenter un processus de gestion des modifications adapté et de promouvoir les processus d'approbation des conceptions et des modifications en boucle fermée. Par ailleurs, veillez à mesurer/réduire la quantité des reprises, le volume des modifications techniques et de la documentation de suivi de ces modifications, la quantité de travail de réingénierie consécutif au gel de la conception et la quantité totale de ressources nécessaires pour terminer les projets de développement.

Approbation du premier échantillon dans la fabrication : De combien pensez-vous pouvoir réduire les coûts induits par la non-approbation des premiers échantillons fabriqués ? clq-first-sample-approvalx280x400

Vous avez indiqué avoir peu d'espoir de réduire les coûts engendrés par des premiers échantillons de produit dont la production n'a pas été approuvée. Pour cette raison, CIMdata vous recommande de mettre en place des transferts et des processus de données bidirectionnels entre la Fabrication et l'Ingénierie ainsi qu'un solide processus de gestion et d'approbation des modifications après la mise en production. Veiller également à ce que l'Ingénierie de fabrication soit impliquée dès le début du processus de conception du produit.

Vous avez indiqué avoir moyennement espoir de réduire les coûts engendrés par des premiers échantillons de produit dont la production n'a pas été approuvée. Pour commencer, CIMdata recommande d'améliorer l'intégration, la connectivité et la visibilité des informations produit en automatisant autant que possible les mouvements de données des systèmes d'ingénierie des produits vers les systèmes de fabrication. Vous pouvez aussi utiliser les fonctionnalités IIoT pour repérer au plus tôt les problèmes de fabrication et permettre l'exploration des causes premières.

Vous avez indiqué avoir vraiment espoir de réduire les coûts engendrés par des premiers échantillons de produit dont la production n'a pas été approuvée. À ce niveau et pour commencer, CIMdata recommande d'améliorer le taux d'approbation des premiers échantillons en utilisant un processus PLM qui prendra en charge les processus de communication bidirectionnelle des informations entre la Conception et la Fabrication. Ce que vous pouvez faire également, c'est automatiser le plus possible le partage des données, ainsi que la gestion des modifications dans toute l'entreprise, et vous assurer que les révisions sont faites et les approbations recueillies avant le lancement de la production.

Erreurs de conception : De combien pensez-vous pouvoir réduire le coût et le nombre d'erreurs de conception ayant un impact sur les nouveaux produits ? clq-design-errors-280x400

Vous avez indiqué avoir peu d'espoir de réduire le coût et le nombre des erreurs de conception. Pour commencer, afin de pouvoir réduire encore le coût et le nombre des erreurs de conception, CIMdata recommande de créer des processus de prise en charge des modifications pour les modifications simples et complexes à la fois, de relier les exigences aux éléments de conception et de placer les exigences sous le contrôle et l'approbation des modifications. Vous pouvez également relier les exigences aux tests et faire en sorte que les problèmes rencontrés sur le terrain au niveau des produits soient résolus au niveau des conceptions de produit.

Vous avez indiqué avoir moyennement espoir de réduire le coût et le nombre des erreurs de conception. Pour commencer, CIMdata recommande de régler les exigences et les modifications qui s'imposent naturellement au cours du cycle de conception, de gérer et valider les exigences dans l'environnement PLM et de les compter parmi les enregistrements du produit, de fermer la boucle de gestion des modifications et d'implémenter la gestion de la configuration.

Vous avez indiqué que vous espérez vraiment réduire le coût et le nombre des erreurs de conception. Pour commencer, CIMdata recommande de réduire les erreurs de conception en gérant les processus et les données de conception dans un système de gestion du cycle de vie des produits (PLM), en créant et en gérant des processus de modification formels au sein de processus PLM et en liant les données produit à la simulation, à l'analyse et aux tests physiques.

Question précédente Question suivante Envoyer le rapport complet par e-mail
Envoyer
Chargement en cours...


Merci pour votre envoi. Un rapport personnalisé vous sera adressé par e-mail dans les plus brefs délais.