ERP et PLM : deux piliers essentiels de la fabrication qui fonctionnent très bien ensemble

Écrit par: Mark Taber
  • 9/10/2020
  • Temps de lecture : 4 min
erp-plm-900x450

À juste titre, les industriels s'appuient sur les systèmes ERP et PLM pour gérer leurs opérations. L'ERP permet, entre autres, de gérer les aspects financiers ; de relier les fournisseurs et les partenaires, de planifier les activités de façon fiable et d'optimiser les processus de fabrication importants. Le PLM fournit le contexte, la sécurité, la traçabilité et les processus nécessaires aux équipes et aux systèmes de l'entreprise pour assurer l'accessibilité et la fiabilité des données produit. En conséquence, les délais de mise sur le marché sont écourtés, les coûts réduits et la qualité des produits améliorée.

La définition du PLM s'étant élargie, tout comme son impact, les industriels sont nombreux à ne pas savoir comment élaborer et appliquer une stratégie qui leur permettrait de tirer le maximum de bénéfices de l'ERP et du PLM. PTC pensent que les deux solutions jouent un rôle essentiel et peuvent générer plus de valeur ensemble que séparément, à condition de bien les coordonner et les calibrer.

Malheureusement, certains industriels font des compromis qui les empêchent de tirer pleinement parti des bénéfices de ces systèmes. Cela vient essentiellement du fait qu'ils traitent chaque solution comme si elle était autonome et s'appliquait à des domaines différents de l'entreprise. Dans bon nombre de cas, ils se sentent forcés d'adopter cette approche car chacun de ces systèmes capture les informations en utilisant une structure différente. Conscients du fait que chacun de ces systèmes doit contenir les mêmes informations, les industriels se donnent beaucoup de mal pour saisir les données manuellement afin de veiller à la synchronisation des systèmes. Le potentiel d'erreurs est important, sans compter le temps que cela demande, les coûts que cela entraîne et l'impact sur la qualité que cela peut avoir. Le problème, c'est que ces difficultés empêchent implacablement les équipes d’ingénierie de livrer de meilleurs produits dans les délais, ce qui influe sur le chiffre d’affaires et les bénéfices de l’entreprise.


Valeur de l'intégration des systèmes ERP et PLM

Même si la planification des ressources de l'entreprise (ERP) et la gestion du cycle de vie des produits (PLM) répondent à des besoins différents de l'entreprise, ils sont complémentaires. Dès lors, ils doivent être reliés pour que votre chaîne de valeur numérique gagne en cohérence et en fluidité. Une fois qu'un produit a été conçu et fabriqué, l'ERP vous aide à gérer les activités de suivi, notamment la planification des ressources de production et les aspects financiers. Intégrer le PLM et l'ERP élimine les écueils imputables à la gestion séparée des données et des processus au niveau de ces systèmes. Autre avantage, chacun dans l'entreprise utilise désormais les données produit les plus récentes.

Il n'est pas étonnant que de plus en plus d'industriels intègrent les systèmes PLM et ERP pour améliorer la qualité des données produit et l'efficacité. Si, au début, ce qui les motivait c'était d'éviter les inconvénients liés à la saisie des données et notamment les erreurs humaines qui en résultaient, ils se sont vite rendu compte qu'il y avait d'autres avantages, qui allaient bien au-delà de cet aspect. Grâce à l'intégration entre les deux systèmes, toutes les fonctions ont accès aux données de la nomenclature ainsi qu'aux données de développement de produits sous-jacentes capturées par le système PLM. De plus, puisque le PLM peut fournir des gammes de fabrication et de routage, l'intégration avec l'ERP peut aider à relier et à améliorer les processus critiques amont et aval. Avec une intégration ERP/PLM réussie, les entreprises peuvent développer un flux constant et régulier d'innovations (par exemple des produits nouveaux et davantage différenciés), et apporter des améliorations continues en termes de coût et de qualité.

Prenez connaissance de ces exemples. Ils montrent comment, en associant l'utilisation de l'ERP et du PLM, il est possible de tirer parti de cette intégration pour prendre des décisions mieux informées :

  • Au lieu d'avoir à stocker les informations IoT/PLM dans les systèmes ERP pour assurer la logique des processus, les utilisateurs ERP peuvent accéder directement à ces informations à partir du système PLM. C'est particulièrement utile dans certaines cas : pour permettre la visualisation numérique en 3D ou en réalité augmentée, lorsqu'il s'agit de transmette des instructions de travail au personnel de l'usine ou de la maintenance.
  • Au lieu de stocker les données ERP dans le système PLM, les utilisateurs PLM – par exemple les ingénieurs qui ont besoin d'informations sur des pièces, comme le coût ou la quantité – peuvent y accéder directement à partir du système ERP, grâce à l'intégration.

Libérer les synergies de SAP et du PLM

Nombreux sont les industriels de premier plan qui tirent déjà parti des avantages qu'offre l'intégration des systèmes ERP et PLM. Intéressons-nous à présent à des exemples concrets montrant des clients ayant intégré les systèmes SAP et PLM.

Nidec Global Appliance, le fabricant de compresseurs de réfrigération le plus important dans le monde, a pu réduire de manière significative les tâches dupliquées grâce à l'intégration, dans SAP, de Windchill, la solution PLM primé de PTC. Avant l'intégration, les développeurs devaient importer leur travail dans des systèmes Windchill et SAP indépendants les uns es autres, ce qui dupliquait les efforts et augmentait le risque d'erreurs. Qui plus est, comme les données dans SAP étaient le plus souvent différentes de celles stockées dans Windchill, les utilisateurs ne savaient plus quelle était la source de vérité.

Même si que cette situation ne gênait pas les équipes de projet prise individuellement, elle perturbait l'entreprise de manière globale, car l'absence de contrôle des processus, de contrôle des fournisseurs et de gouvernance des inspections et des tests générait des problèmes. Par exemple, une même pièce pouvait être réservée pour deux étapes d'assemblage différentes ou inversement une seule étape d'assemblage pouvait potentiellement utiliser deux pièces différentes. Cette incertitude sur la source de vérité définitive du produit, quant à savoir si elle résidait dans Windchill PLM ou dans SAP, causait des retards dans la mise sur le marché des produits. Désormais, avec l'intégration du PLM et de SAP, Nidec peut transférer les conceptions du développement vers la production sans que cela pose le moindre problème étant donné que la nomenclature et les instructions de travail sont parfaitement synchronisées.

Vaillant Group, chef de file international et leader technologique du secteur du chauffage, de la ventilation et de la climatisation, utilise plusieurs plateformes logicielles de conception et de productivité différentes, que ce soit en CAO (PTC Creo, AutoCAD, Mentor) ou pour le PLM (Windchill) et l'ERP (SAP). Précédemment, l'entreprise gérait manuellement les tâches de gestion des données et des processus en s'appuyant sur une combinaison de feuilles de calcul et d'e‑mails. Il lui fallait déployer des efforts importants pour effectuer le suivi manuel de l'état de maturité et d'approbation des nomenclatures de produits, des modèles CAO 3D, des dessins CAO 2D, des spécifications techniques et autres documents. En outre, la recherche manuelle de documents et d'informations dans les documents était difficile et inefficace. Résultats : les délais de mise sur le marché étaient plus longs et le taux de reprises élevé. En fait, 50 % des échantillons physiques initiaux nécessitaient une reprise.

Depuis que Vaillant a intégré Windchill PLM dans SAP, les modifications sont automatiquement répercutées dans les données produit, y compris dans les nomenclatures de fabrication, dans le système ERP. Les fonctionnalités des processus sont fournies par Windchill et SAP MDG-M, avec un suivi automatique et transparent du statut intersystèmes des modifications. Les fonctions critiques telles que les règles prédéfinies sont générées automatiquement. Depuis cette intégration entre SAP et Windchill, là où il existe un lien direct entre les deux approbations, de Windchill et SAP, aucun écart n'a été observé au début de la production en série. Enfin, Vaillant a réduit le temps moyen d'exécution des processus de 25 % entre janvier 2019 et décembre 2019.

Bosch Rexroth, fabricant d'envergure internationale de technologies d'entraînement et de commande, a créé une interface utilisateur simple qui combine les listes d'articles chargées directement de SAP avec les informations stockées dans Windchill (couple, pression, etc.). Bosch utilise maintenant les applications ThingWorx Navigate, qui permettent aux utilisateurs des systèmes ERP en aval d'accéder aux données Windchill sans avoir à transférer ni dupliquer ces données dans l'autre système.

L'interface utilisateur de Bosch Rexroth comprend un modèle 3D interactif qui prend en charge la sélection, la mise en surbrillance, les annotations et les animations. Même les utilisateurs non techniques peuvent facilement créer et rechercher des documents dans Windchill et les télécharger. De plus, Bosch Rexroth a éliminé l'effort manuel précédemment lié à la création des documents de montage et à la collecte de tous les documents associés à une liste d'articles dans Windchill.

VCST, un équipementier automobile de premier plan qui fabrique des composants pour les systèmes de freinage et les groupes motopropulseurs, exploite l'application ThingWorx Operator Advisor. Cette application spécialisée permet d'accéder aux instructions de travail depuis Windchill. L'atelier dispose ainsi, en permanence, d'instructions de travail 3D riches et à jour couplées aux informations des bons de travail issues du système SAP. Grâce à cette application, VCST crée désormais une continuité numérique dans l'ensemble de l'entreprise. Plus précisément, elle lui a permis d'améliorer ses activités, qu'il s'agisse d'exécution et de surveillance des ateliers, de surveillance des équipements, d'exécution de la maintenance, de contrôle et capture de la qualité, et elle fournit des instructions guidées qui optimisent l'expérience PLM/SAP liée à la gestion des données maîtres.

Comme le montrent ces exemples, en exploitant la nature complémentaire des systèmes ERP et PLM, ces industriels se donnent les moyens de mettre en œuvre la transformation numérique de leur entreprise et de gagner encore davantage en compétitivité. En décloisonnant les données et les différentes composantes de leur activité, ils parviennent à libérer tout le potentiel d'innovation dont est capable leur organisation.

Si vous souhaitez en savoir plus, je vous invite le livre blanc intitulé « PLM et ERP : leurs rôles respectifs dans les processus de fabrication modernes.

Tags:
  • PLM
  • Windchill
  • Aerospace and Defense
  • Automotive
  • Electronics and High-Tech
  • Industrial Equipment
  • Life Sciences
  • Digital Thread

À propos de l’auteur

Mark Taber

Mark Taber is Vice President of Marketing.

In his current role, Mark is leading the introduction of the digital engineering transformation which enables companies to take advantage of the fundamental changes in products, the Internet of Things. This Journey is designed to help you capitalize on this value by implementing new technologies and engineering practices.

Mark has more than 30 years of experience working in the areas of process automation, application integration, cyber security, and development. Prior to PTC, Mark was CEO of Active Endpoints(acquired by Informatica), a process automation firm. A graduate of the Wharton School, Mark currently lives in Raleigh, North Carolina