Qu’est-ce que le SaaS?

Écrit par: Will Hastings
9/8/2020

Temps de lecture: 4 min

Basé sur la traduction d'un texte en anglais.

Les avantages uniques apportés par le SaaS (Software as a Service) ne peuvent être vraiment appréciés qu’à la lumière d’éléments permettant une compréhension plus fine de ce modèle d’applications logicielles.

Qu'il s'agisse de gestion de la relation client (CRM), de progiciel de gestion intégré (ERP - PGI), de conception assistée par ordinateur (CAO) ou de réalité augmentée (AR), toutes les solutions SaaS présentent trois similitudes :

  • Modèle de licence : facturation à l’usage ou sur la base d’un abonnement
  • Déploiement : le logiciel est détenu, hébergé et maintenu dans le cloud par le fournisseur
  • Architecture : un ensemble de définitions communes de codes et de données est consommé dans un modèle « multi-tenant »

Dans cet article, nous examinerons la valeur d’usage des licences sous forme d'abonnement, la différence entre le SaaS, les solutions hébergées sur site ou dans le cloud, les nouveaux types d’architectures logicielles rendues possible par le SaaS et enfin, les avantages résultant de la synergie entre ce mode de distribution et ce type d’architecture.

License d'utilisation de logiciel : perpétuelle vs.abonnement

 En optant pour l’abonnement, l’utilisateur ne paie que ce qu’il consomme ; les coûts importants inhérents à l’acquisition d’une licence perpétuelle lui sont donc épargnés.

Dans un modèle où les contrats peuvent être réévalués rapidement par le client, la satisfaction et leur fidélisation sont au cœur des préoccupations du fournisseur. De plus, l’abonnement permet de réduire les coûts initiaux et offre aux entreprises une meilleure visibilité sur leurs budgets.

L’industrie du logiciel a devancé la tendance générale en faveur de l’abonnement parce que ses produits sont nativement numériques et de plus en plus connectés. Le cabinet d’études Gartner avait prédit que d’ici 2020, plus de 80 % des fournisseurs de logiciels feraient évoluer leur modèle commercial, de la licence traditionnelle à l’abonnement.

 

Déploiements : sur site vs. cloud vs. SaaS

Examinons maintenant trois modes de distribution présentés ci-dessous : sur site, dans le cloud et SaaS.

saas-in-the-cloud

Sur site

Avec l’avènement des logiciels, le déploiement sur site est le mode de distribution traditionnellement adopté. Ici, l’infrastructure et les logiciels sont hébergés chez le client. Celui-ci est responsable de la gestion du matériel, du système d'exploitation et des logiciels, de leur installation à leur mise à jour.

Hébergement cloud

Un déploiement dans le cloud implique que le matériel soit géré par un tiers - c'est ce que l'on appelle souvent l'infrastructure en tant que service (IaaS). Les déploiements dans le cloud peuvent être de différentes natures, selon la quantité de services supplémentaires fournis. Par exemple, le terme "platform as a service" (PaaS) implique que le middleware et le système d'exploitation soient également gérés par le fournisseur.

SaaS

Avec le SaaS, toutes les ressources - matériel, middleware, applications… - sont gérées en tant que services par le fournisseur qui s’engage sur un niveau de qualité. Le modèle de déploiement SaaS offre des avantages supplémentaires en termes de coût, de facilité d'utilisation et de souplesse de mise en service. Plus important encore, le SaaS apporte à l’entreprise plus de flexibilité, pour lui permettre de s’adapter plus rapidement aux évolutions de marché et soutenir sa transformation numérique.

Architectures en mode SaaS

Multi-tenant

La compétitivité du modèle SaaS s’appuie sur les architectures multi-tenants. Le terme « tenant » désigne un groupe d’utilisateurs, ou locataires, qui partagent une vue du logiciel. Ces groupes utilisent la même infrastructure et bénéficient de la même version de logiciel mais ils sont isolés les uns des autres. Ce qui signifie que l’accès à leurs données est sécurisé. Les clients peuvent gérer certains paramètres tels que l’allocation automatique des ressources et la configuration des logiciels, selon leurs besoins spécifiques. 

Bases de données non relationnelles

Autre technologie souvent utilisée dans les solutions SaaS : la base de données non relationnelle. Avec un système de gestion de données traditionnel, un fichier ne peut être édité que par un seul utilisateur à la fois. À l'inverse, avec une base de données non relationnelle, plusieurs utilisateurs peuvent modifier des documents et des données simultanément. Dans les applications de CAO, par exemple, différents ingénieurs peuvent travailler simultanément sur le même projet de conception. Toute modification effectuée par un utilisateur est vue par les autres utilisateurs, au profit d’une collaboration plus performante et axée sur l’innovation.

 

Les avantages inégalés du SaaS

Son mode de distribution et son architecture spécifiques rendent le modèle SaaS très performant. Ses avantages inégalés par aucun autre mode de distribution portent sur trois principaux axes:

Collaboration

Toutes les fonctionnalités du SaaS se trouvent dans le cloud. Les utilisateurs peuvent donc accéder aux applications et aux données depuis n’importe quel appareil connecté et quelle que soit leur géolocalisation. Ce modèle favorise donc l’ubiquité et la mobilité des utilisateurs, en mettant à leur disposition leur environnement de travail où qu’ils soient ; ce qui laisse présager de nouvelles perspectives en matière de collaboration.

Vélocité de l'innovation

L'architecture multi-tenant des solutions SaaS ne requiert pas d’installation préalable de logiciel et de matériel. Ceux-ci sont prêts à être utilisés. Cette approche se distingue ainsi par sa simplicité, son évolutivité et sa flexibilité permettant aux entreprises d’adapter leurs ressources selon leurs besoins fluctuants. Quant aux fournisseurs de solutions SaaS, ils peuvent rationaliser leurs développements –tous les clients utilisent la même version de logiciel par exemple – pour se concentrer sur l’optimisation de leurs solutions.

Coût total de propriété

La mutualisation plaide en faveur de compétitivité économique ! Une infrastructure unique simplifie la gestion des ressources IT et participe à la réduction des coûts par des économies d’échelle dont vont bénéficier à la fois le fournisseur de solutions SaaS et l’utilisateur final.

L'adoption du SaaS sur les marchés des logiciels d'entreprise

Le SaaS est encore nouveau dans les départements industriels, même si la technologie existe depuis près de 20 ans. Les entreprises, en revanche, semblent avoir bien compris l’intérêt du SaaS. Son adoption a connu une forte accélération ces 10 dernières années, en commençant par les solutions d’entreprises où les fonctionnalités se sont intégrées aux architectures SaaS plus facilement. Ainsi, le SaaS représente aujourd'hui plus de 80 % de la gestion de la relation client (CRM), plus de 70 % de la gestion du capital humain (HCM), et près de la moitié des déploiements de logiciels de planification des ressources de l'entreprise (ERP) en termes de revenus. 

Le développement du SaaS est stimulé dès qu’une nouvelle offre ou fonctionnalité est disponible, à tel point que le marché du SaaS a réussi à concurrencer celui des solutions hébergées sur site pour des applications traditionnelles, en plus de tous ses avantages que nous venons d’évoquer. 

 

saas-cta-banner

Tags: SaaS

À propos de l’auteur

Will Hastings

Will Hastings is a research analyst manager on PTC’s Corporate Marketing team providing thought leadership on technologies, trends, markets, and other topics. Previously Will was a senior analyst for ARC Advisory Group, where he conducted PLM and additive manufacturing research. Prior to ARC Advisory Group, Will was a lead mechanical design engineer for product development programs at Sensata Technologies.