Transformation digitale : la prise de conscience des entreprises de l'industrie manufacturière

Écrit par: Cathy Goulard
  • 6/30/2021
  • Temps de lecture : 3 min
digital-transformaton-900x450
Blog post coécrit par Rockwell et PTC

Lentement mais sûrement, la transformation numérique de l’usine fait sa mue et l’industrie manufacturière prend enfin conscience de la nécessité de digitaliser ses applications. Et elle fait bien car seul le virage du numérique peut l’aider à faire preuve d’agilité et à répondre à la volatilité du marché (exigences des clients, évolutions technologiques fortes, guerre commerciale, pandémie du Covid-19…). Pour autant, d’après une étude de Forrester Consulting commandée par Microsoft, PTC et Rockwell Automation, réalisée auprès de 300 décideurs industriels, les projets concrets ont du mal à se mettre en place.

Les principales conclusions

Cette étude montre que si 91 % des 300 dirigeants d’entreprises interrogés déclarent que la digitalisation de l'usine est essentielle, ils ne sont plus que 12 % à avoir déployé des projets de transformation numérique. Les autres n’étant encore qu’à l’état de projet et de POC (Proof of Concept).

Deuxième conclusion de l’étude, les freins voire les obstacles à ces projets résident en grande partie dans la pluralité des technologies, une sorte de « patchwork » rendant à la fois complexe et coûteuse leur mise en œuvre.

Enfin, troisième conclusion de l’étude, la certitude qu’avec une bonne stratégie de transformation digitale, l’industrie manufacturière peut obtenir d’énormes avantages. Celle-ci fait écho aux délais parfois longs aux yeux de la direction pour rentabiliser la transformation numérique de l’usine. Les résultats se faisant attendre, il devient de plus en plus difficile, à mesure qu’avance le projet, de justifier la pertinence de la digitalisation. Pour réussir, les fabricants doivent se concentrer sur des cas d’utilisation à fort impact et exploiter l’Internet des objets (IoT), l’analyse des données et d’autres technologies, tant à la périphérie que dans le Cloud.

De nombreux avantages perçus par l’industrie manufacturière et des attentes concrètes

Premier constat encourageant : de nombreuses entreprises ont bien compris l’intérêt de la transformation numérique et de l’IoT industriel (IIoT). Pour elles, les avantages de l’IIoT résident pour 62% dans l'amélioration de la qualité, du rendement et de la disponibilité des ressources. Pour 59% d’entre elles, la digitalisation peut améliorer également la productivité, les marges (pour 58%) ou encore la sécurité (pour 55%) mais aussi atteindre de plus hauts niveaux d’efficacité et d’agilité (pour 55%). Plus de la moitié d’entre elles estiment que la transformation numérique des usines permettra également d’améliorer la performance des actifs, de mieux utiliser les données en temps réel et d’obtenir un avantage concurrentiel.

Malgré l’intérêt fort des entreprises pour la transformation digitale, peu de projets aboutissent

Bien que la grande majorité des décideurs interrogés soient pleinement convaincus des bienfaits de la transformation numérique de l’entreprise, seulement 12 % d’entre eux déclarent avoir déployé un programme de digitalisation de la production pour un déploiement à grande échelle. 29% d’entre eux déclarent avoir mis en œuvre seulement « un ou deux programmes de transformation digitale », et 28% sont encore au stade de projet pilote. Les autres n’en sont qu’au stade de pilotage (8%). 57% des entreprises n’en sont qu’au stade d’une mise en œuvre partielle et 23% n’ont pas dépassé celui de la planification. Par ailleurs, sur une moyenne de 18 POC, seuls 41% sont entrés en production.

 

Freins et obstacles rencontrées par l’industrie manufacturière dans le déploiement de la transformation digitale

 

a. Relever le défi de la technologie

Dans un programme de transformation digitale, la technologie est la clef. Mais celle-ci s’avère souvent complexe à mettre en œuvre tant les solutions du marché sont multiples. La plupart des entreprises accumulent un patchwork de diverses solutions ponctuelles et se retrouvent avec un ensemble coûteux et trop complexe de solutions informatiques, techniques et parfois artisanales au lieu d'un système unique et intégré. De plus, 78% des sondés ayant mis en place des solutions fragmentées ont rencontré des difficultés à démontrer les résultats du projet de digitalisation.

b. Le difficile déploiement de la digitalisation à l’échelle de l’entreprise

62 % des personnes interrogées déclarent avoir des difficultés à appliquer les résultats transformationnels à l’échelle de l’entreprise et 67 % ont des difficultés dans le déploiement à travers leur réseau d’usines en raison des variations locales des systèmes informatiques et opérationnels. Par ailleurs, seulement 16 % des POCs ont été déployés à l’échelle de l’entreprise au cours des deux dernières années.

c. Difficultés à convaincre la direction de l’entreprise

Dans un tel projet d’entreprise, l’adhésion des services clefs (production, maintenance, DSI, logistique, administratif etc.) est essentielle. De plus, celui-ci doit en permanence s’assurer du soutien de la direction de l’entreprise. Or la complexité de tels programmes et la lenteur des résultats font que 74% des sondés estiment que le déploiement des projets prend trop de temps et 68% ne se sentent pas soutenus par leur direction faute de résultats visibles.
Les leaders de la transformation digitale dans le secteur manufacturier doivent trouver un moyen de surmonter ces problèmes, sous peine de ne pouvoir répondre aux attentes des clients et de prendre du retard par rapport à leurs concurrents.

Télécharger l’étude « Accélérer l’impact de la transformation à grande échelle »

 

Tags:
  • Industrial Internet of Things
  • Digital Transformation

À propos de l’auteur

Cathy Goulard Cathy Goulard est une spécialiste de la communication d'entreprise animée par la volonté de partager des informations pertinentes pour expliquer, convaincre et fédérer autour de la formidable aventure humaine et technologique de PTC.