Tendances et enjeux de la gestion des données techniques


Tendances et enjeux de la gestion des données techniques

: Geoff Hedges

Quiconque a déjà passé plusieurs heures à modifier la mauvaise version d'un modèle CAO ou en a perdu les données apprécie grandement la valeur d'un système de gestion des données techniques (PDM). Alors qu'il y a seulement 10 à 20 ans de cela, cette technologie était accessible uniquement aux très grandes entreprises, le Web et le Cloud la mettent désormais à la portée de pratiquement toutes les entreprises.

Qui au juste utilise le PDM ?

Nous savons, suite à des études d'Aberdeen Research portant sur plusieurs années, que les entreprises les plus performantes utilisent des outils PDM. Mais qu'en est-il des autres entreprises (soit 80 %) ? S'apprêtent-elles à adopter cette technologie ou restent-elles encore sur leur réserve ?

Nous avons voulu demander à nos lecteurs l'utilisation qu'il faisait du PDM. Notre cohorte comprenait des répondants de 182 entreprises de fabrication, réparties dans 17 pays. Voici les premiers résultats :

Conclusions

Lors d'une étude précédente, Aberdeen a constaté que les entreprises « les plus performantes » utilisent généralement plus (40 %) le PDM que les autres. Ce cabinet d'analyse définit les entreprises « les plus performantes » comme étant celles qui appartiennent au groupe des 20 % d'entreprises ayant les meilleurs résultats, lesquels sont mesurés à l'aune de certains critères tels que le taux d'introduction de nouveaux produits, le nombre d'ordres de modification technique une fois le produit sur le marché, et la marge d'exploitation (voir le tableau ci-dessous).

Selon Aberdeen, les entreprises les plus performantes utilisent le PDM pour gérer efficacement leur nomenclature et réutiliser en toute confiance leurs conceptions. Toujours selon ce même cabinet d'analyse, comparées aux entreprises qui n'appartiennent pas à cette catégorie, les entreprises les plus performantes sont 45 % plus portées à copier dans leurs nouveaux modèles les fonctions qu'elles ont déjà créées pour des modèles précédents.

Nos résultats montrent que les PME sont encore largement à la traîne des grandes entreprises quand il s'agit d'adopter des outils de gestion des données. Si les conclusions d'Aberdeen sont correctes, cela signifie que les PME devront vraiment batailler pour soutenir la concurrence.

Les bénéfices

Avec les systèmes de gestion des données techniques, les entreprises créent, gèrent et réutilisent leurs structures produit qui renferment un contenu détaillé, tels que des fichiers CAO, de la documentation, des exigences et des informations de fabrication. Grâce à ces données exactes et fiables, leurs équipes améliorent la productivité et elles contribuent à l'innovation des produits.

Nos recommandations Si vous ne faites pas parti de ces entreprises qui utilisent le PDM (ou qui prévoient de l'implémenter dans un avenir proche), vous êtes compétitivement défavorisé, en particulier si vous êtes en concurrence avec des entreprises plus importantes au budget IT confortable.

Nous vous recommandons alors vivement d'envisager le PDM dans le Cloud PTC. Il s'agit en effet d'une solution tout à fait adaptée à la taille des petites entreprises et des petites équipes, et qui vous permet de gérer, partager et revoir vos données produit. Cela fait maintenant des années que les grandes entreprises utilisent le PDM et qu'elles en retirent tous les bénéfices. Alors, pourquoi pas vous ?

Tags:
  • PLM

Geoff Hedges

Geoff Hedges is the founder and major contributor to creo.ptc.com, a CAD focused blog that’s reached over 1 million visitors since launch.

In his current role as Program Marketing Director for the PLM and ALM businesses, he is responsible for demand marketing, including developing and executing demand generation campaigns, web site experience and product launch.

Geoff has more than 30 years of experience working in the areas of CAD, PLM, and PDM software; he holds an Honors Degree in Mechanical Engineering and currently lives in Stuttgart, Germany.