La réalité augmentée au service de la formation pour les métiers de la maintenance industrielle

  • 7/24/2020
  • Temps de lecture : 3 min
service training

Basé sur la traduction d’un texte en anglais

L’industrie souffre d’une pénurie de talents chez les techniciens de maintenance, liée notamment au turnover élevé et en progression constante, et aux départs en retraite. Le taux de rotation des techniciens les plus qualifiés menace la rentabilité des activités de maintenance et des prestataires de services, impliquant des baisses de revenus et des coûts associés à la formation et aux ressources nécessaires pour recruter de nouveaux employés. La réalité augmentée (AR) est l’une des solutions efficaces et novatrices pour répondre à ces enjeux.

Le capital humain : un enjeu de taille dans l’industrie

Technicien de maintenance, un rôle clé

La non-disponibilité d'un technicien pour assurer les opérations d’inspection, de maintenance et de réparation sur un site de production confronté à des dysfonctionnements, peut avoir un impact économique et stratégique significatif, à la fois pour le fabricant mais aussi pour l’entreprise de services mandatée pour superviser la chaîne de production.

Les arrêts ou ralentissements de la production non planifiés pénalisent la productivité d’une usine et conduit à des pertes de revenus, voire à des risques de réputation. Ce contexte tendu nuit à la relation de confiance qui existe entre l’entreprise de services et le fabricant et peut, dans certains cas, inciter ce dernier à changer de prestataire.

Un processus de recrutement coûteux

La publication d'offres d'emploi sur différents canaux, les entretiens de recrutement et la formation de nouveaux collaborateurs impliquent un investissement humain et financier non négligeable et se révèlent très chronophages.

Avec des chaînes de fabrication de plus en plus spécialisées et complexes, le profil des techniciens de maintenance requiert de nouvelles compétences et le coût total lié au recrutement et à la formation peut être écrasant. Le processus de recrutement peut ainsi devenir trop lourd à gérer surtout s’il se renouvelle trop souvent. 

La réalité augmentée, un outil d’information et de formation

La réalité augmentée (AR) a prouvé son efficacité dans le domaine des ressources humaines, pour former le personnel, (re)constituer le patrimoine documentaire et transmettre un savoir détenu par les collaborateurs expérimentés, notamment en livrant des informations contextuelles en temps réel, des consignes étape par étape. Ce faisant, elle constitue un levier de recrutement et de rétention du personnel, notamment des plus jeunes générations sensibles aux nouvelles technologies.

L’assistance à distance

L’AR fournit une couche d'informations numériques qui se superpose au monde physique. Grâce à cette technologie, un expert peut guider à distance un opérateur dans une procédure de maintenance. L’intervention sur site d’un technicien de maintenance n’est donc plus nécessaire en premier lieu.

L’AR ne connaît aucune frontière géographique : les experts du monde entier peuvent partager leur savoir avec les nouvelles recrues, en temps réel et où qu’ils soient, grâce à l’assistance à distance.

Mieux intégrer et retenir les nouveaux techniciens de service

En troquant les manuels et présentations obsolètes contre des procédures immersives en réalité augmentée, vous formez vos nouvelles recrues plus rapidement et plus efficacement.

De nombreuses entreprises ont déjà exploité la puissance de l’AR pour former de nouveaux opérateurs et améliorer la rétention des connaissances. GSI fournit des solutions industrielles aux agriculteurs. A l’aide du programme Vuforia Studio de PTC, ils ont pu remplacer des centaines de diapositives de présentation PowerPoint. Ils ont également réduit de 60 % le temps global de formation. De même, BAE Systems a drastiquement baissé le coût de son processus d'intégration en formant les nouvelles recrues de manière plus efficace ce qui a permis de réduire le temps d'assemblage des batteries de 50 %.

Un turnover très élevé des techniciens de maintenance peut paralyser l’activité services. Il entraîne une perte de chiffre d’affaires, requiert des formations fréquentes et coûteuses et affecte la satisfaction clients. Heureusement, il existe une solution : la réalité augmentée qui peut rendre votre activité services plus agile, plus intelligente et plus productive.

Pour en savoir plus, consultez le rapport du groupe Aberdeen sur l’apport de la réalité augmentée pour optimiser les prestation de maintenance industrielle.

Tags:

À propos de l’auteur

Prema Srinivasan, Digital Content Marketing Manager

As a Digital Content Marketing Manager, I bring the latest technology stories to the forefront. I'm passionate about engaging readers and empowering decision makers with relevant, up-to-date content.

La réalité augmentée au service de la formation pour les métiers de la maintenance industrielle
La réalité augmentée qui peut rendre votre activité de formation pour les métiers de la maintenance industrielle plus agile, plus intelligente et plus productive. Plus d'info.