Les experts de l'industrie s'accordent à le dire : la simulation est la clé de bons produits

  • CAO
  • 1/19/2017
Quelle est la différence entre une entreprise très performante et ses consœurs qui le sont moins ? Très souvent, cela repose sur l'utilisation de la simulation. Dans les entreprises très performantes, les ingénieurs n'attendent pas le dernier moment pour soumettre leurs conceptions à l'analyse. Pour eux, la simulation est un moyen qui leur permet de prendre de meilleures décisions tout au long du processus de conception. Et cela ne concerne pas que les grandes entreprises. Les petites et moyennes entreprises utilisent elles aussi la simulation pour mener à bien leur conception.

Rapport de simulation portant sur l'assemblage d'un attelage de remorque créé avec Creo

Pour en savoir davantage, nous nous sommes adressés à quatre experts de l'industrie :

Dans quelle mesure la simulation aide-t-elle les ingénieurs à concevoir de meilleurs produits ?

De la gondole utilisée dans les magasins d'alimentation à la poignée d'un couteau, nombreux sont les ingénieurs qui pensent qu'ils pourraient améliorer leur façon de développer des objets. En matière d'ingénierie de la conception, la simulation est certainement la meilleure façon de s'y prendre.

Monica Schnitger, fondatrice, présidente et analyste en chef de Schnitger Corporation, l'explique ainsi : « L'intérêt de la simulation est d'explorer une conception, de comprendre comment va fonctionner le produit qui sera réalisé et de corriger les éventuels problèmes avant qu'ils ne deviennent réalité. »

Al Dean, rédacteur en chef du magazine DEVELOP3D partage cet avis. « Pensez à la valeur ajoutée et aux connaissances que cela apporte non seulement de disposer d'un produit documenté en trois dimensions mais aussi de savoir comment il se comportera en conditions réelles. C'est une possibilité incroyable qui nous est donnée », ajoute-t-il.

N'est-ce pas nécessaire d'être un expert en simulation pour intégrer celle-ci dans le processus de conception ?

Puisque, en règle générale, la simulation est assurée par des experts, certains ingénieurs d'études se demandent si la courbe d'apprentissage ne risque pas d'être rude.

« Dans la plupart des cas, les simulations, bien qu'importantes, deviennent routinières et ne nécessitent pas l'intervention d'un spécialiste », souligne Monica Schnitger. « Le concepteur effectue l'équivalent numérique d'une construction-démolition et il teste un prototype numérique pour voir si ça fonctionne. »

Mais Monica est catégorique : cela ne signifie nullement que les experts en analyses n'ont plus leur mot à dire. Simplement, ils se concentrent davantage sur ce qu'ils savent le mieux faire. Quand les ingénieurs améliorent la conception au fur et à mesure que celle-ci progresse, « cela libère les spécialistes de la simulation qui peuvent alors se consacrer à des tâches plus spécialisées, faire des recherches sur des matériaux et des processus nouveaux, qui eux aussi contribueront au final à améliorer le produit. » 

Que dire du coût du logiciel ?

Le coût d'un nouveau logiciel de simulation peut être une entrave pour des entreprises qui n'ont pas une vue d'ensemble de la question.

Toujours selon Monica Schnitger, « les coûts additionnels liés au logiciel, au matériel informatique ou aux formations seront largement compensés par les gains de rapidité et les économies réalisées grâce à la possibilité de choisir l'alternative de conception optimale avant de s'engager dans des décisions coûteuses relatives aux matériaux, aux outils et aux partenaires. »

Il en résulte une plus grande efficacité et une plus grande valeur ajoutée. « Conséquence : il est possible d'effectuer plus de simulations dans le même laps de temps », ajoute Chad Jackson. « Cela signifie que les concepteurs et les ingénieurs obtiennent aussi plus d'informations. Ce qui leur permet de prendre de meilleures décisions de conception. »

À votre tour maintenant.

Êtes-vous prêt à concevoir de meilleurs produits en moins de temps grâce à la simulation ? Prenez connaissance de notre Guide de l'acheteur d'un logiciel de simulation. Il vous aidera à définir l'étendue de vos besoins, à identifier la solution logicielle qui vous convient et à comprendre ce que peut vous apporter la simulation au cours du processus de conception. Si les ingénieurs d'études de la concurrence utilisent déjà la simulation, alors il n'y a plus de temps à perdre.


Tags:
  • CAO