Le Métavers pour les entreprises industrielles

Écrit par: Will Hastings
  • 4/12/2022
  • Temps de lecture : 3 min
industrial-metaverse-900

Qu'est-ce que le Métavers ?

Au cours de ces derniers mois, le mot "Metaverse" a fait la Une des médias dû, en grande partie à la décision de Facebook de se rebaptiser "Meta". Bien sûr, l’essentiel du buzz a ciblé le consommateur (de façon abstraite), de sorte que de nombreux dirigeants peuvent légitimement se demander : "Qu'est-ce que le métavers et qu'est-ce que cela signifie concrètement pour mon entreprise ?”

Dans son approche la plus simple, le métavers est un espace virtuel immersif et interactif dans lequel des personnes du monde entier, au travers de leurs avatars, interagissent entre elles et avec des objets numériques. Cette expérience vécue dans des environnements digitaux, régis par des algorythmes plutôt que par les lois du monde réel offre la possibilité d'être presque entièrement déconnecté du monde physique.

Fortnite, ce jeux vidéo multi-joueurs est une des premières approches de métavers offrant une variété d'activités, d'interactions sociales, d'événements et même d'économies qui leur sont propres. Grâce à la technologie de la réalité virtuelle, ces expériences peuvent devenir encore plus immersives.

A l’heure actuelle, des métaverses beaucoup plus puissants tirant parti de la réalité augmentée (RA) et de la technologie de l'Internet des objets (IoT) sont en construction. Ils brouilleront les frontières entre les mondes numériques et physiques, avec des objets et avatars numériques qui s’invitent dans le monde physique et vice versa.

"Le métavers fusionne les mondes physique et numérique, permettant aux personnes et aux objets de collaborer de manière plus intuitive avec des systèmes complexes en présentiel ou distanciel ", explique Marc Bringuier, Market Director réalité augmentée chez PTC. "Le métavers, en tant qu'interface 3D pour consulter des data type IoT, rendra le physique et le numérique indiscernables. Ce qui aidera les individus à prendre des décisions plus éclairées, et ce plus rapidement grâce à la contextualisation digitale."

Pour les entreprises industrielles, il existe des approches relativement simples et d’autres plus complexes pour exploiter le potentiel du métavers en fonction de la stratégie définie par votre entreprise. Voici comment PTC les envisage :

Imaginer la collaboration du futur

La pandémie a transformé nos méthodes de travail et a normalisé le travail hybride et à distance. Heureusement, des outils comme Zoom et Microsoft 365 ont permis d’ aider de nombreuses entreprises à maintenir la productivité et l’efficacité des collaborateurs. Mais l’ambition du métavers va bien au-delà de ces objectifs.

Comparez, par exemple, le type de collaboration offerte par Zoom et celui d’ Onshape, le logiciel de conception assistée par ordinateur (CAO) en Cloud natif de PTC. En tant que plateforme de communication, Zoom est un outil collaboratif. Toutefois, toutes ces heures passées en réunion génèrent-elles toujours de la création de valeur à proprement parler ? Pour la plupart des participants, ces réunions permettent de réfléchir ou de s'aligner sur des objectifs. Les actions concrètes sont ensuite exécutées à un moment ultérieur souvent par d’autres collaborateurs travaillant de manière isolée sur leurs outils logiciels.

A contrario, Onshape permet à ses utilisateurs d'interagir et de modifier simultanément le même modèle numérique. En partageant le même environnement de travail, le collaborateur peut voir et réagir aux modifications proposées par d’autres membres du projet et les répercussions générées, le tout dans un seul et même environnement numérique qui leur fournit les outils nécessaires pour concevoir les produits. Cela permet une approche agile - où les modifications peuvent être effectuées en parallèle, examinées et évaluées en temps réel remplaçant les processus classiques séquencés en 3 phases (planification, exécution, révision) dont chaque étape se déroule dans un environnement différent.

Loin d'être une application métavers native, la capacité d’Onshape à permettre une réelle collaboration au-delà de la simple communication est un bon exemple d’expérience numérique partagée. En enrichissant cette expérience avec des représentations numériques de collaborateurs dans le même environnement virtuel, le metaverse apporte une nouvelle dimension à cette approche de communication et de collaboration numérique.

La promesse du métavers est de révolutionner la collaboration, mais aussi la nature même des interactions entre les personnes, les lieux et les objets. Appliquée correctement, l'utilisation du métavers pourrait améliorer de nombreux aspects du workflow lié au travail hybride. Par exemple :

  • L'accueil et la formation des employés pourraient être effectués à distance dans des environnements virtuels conçus pour présenter les missions du poste et favoriser l’engagement comme cela pourrait être fait dans le monde réel.
  • Les différentes équipes impliquées dans le développement de produits, bien que géographiquement dispersées, pourraient entrer dans une salle virtuelle de conception et collaborer sur les différents éléments, afin de s'assurer que le produit réponde à toutes les exigences définies.
  • Les équipes commerciales pourraient présenter les produits par le biais d'expériences virtuelles partagées et faire fi de brochures et présentations PowerPoint.

Ces possibilités ne représentent que la partie émergée de l'iceberg. Elles donnent un aperçu du potentiel offert par le métavers pour améliorer les processus du travail collaboratif au quotidien. Regardez la vidéo pour voir comment Onshape le permet.




Aller encore plus loin avec la réalité augmentée et l'IoT

L'exemple d'Onshape illustre comment le métavers pourrait améliorer les processus de travail de conception - où la création de valeur est liée à l'idée, plutôt qu'à un résultat physique. Mais qu'en est-il des processus opérationnels, comme la fabrication de produits ou l'entretien d'équipements ? En fait, ils ont tout autant (sinon plus) à gagner avec les nouvelles méthodes de communication et de collaboration offertes par le déploiement du métavers dans le monde physique avec la RA et l'IoT.

La RA et l'IoT sont des technologies très complémentaires qui permettent d’optimiser les workflow de la fabrication et de la maintenance (si vous n'avez pas encore exploré les bénéfices de cette synergie, lisez cet article du BCG).

Comme l'explique le BCG, "les dispositifs IoT capturent les données du monde physique afin qu'elles puissent être analysées, tandis que les dispositifs RA collectent ces données numériques et les restituent dans le monde physique pour que les personnes puissent les visionner et interagir avec elles."

Le métavers promet d'ajouter encore plus de contexte et d'interactivité à cette approche. Les éléments de contexte peuvent provenir d'autres objets physiques, de personnes, de processus ou de lieux (via l'informatique spatiale). Ils peuvent également provenir de sources non physiques d'informations, telles que données commerciales ou financières. Tout cela est rendu possible avec l'IoT et la RA. Cependant, de la même manière que les services de streaming ont stimulé l’explosion du contenu vidéo, l'existence d'un métavers florissant créera un marché pour les actifs numériques, les API et les apps facilitant l’accès et le partage de contenu et d’informations.

Aussi, à mesure que plus de contenu sera créé pour le métavers, la part de marché de la RA va empiéter sur le marché des interfaces traditionnelles pour consommer et interagir avec l’information. Dans la vision de Meta, la RA et la RV remplaceront complétement les interfaces actuelles comme les écrans d'ordinateur, les tablettes et les smartphones. Michael Campbell, EVP and GM of augmented reality business chez PTC, soutient que la RA sera la technologie métavers la plus utilisée dans un avenir proche.

"Le métavers est formidable, mais nous vivons, travaillons et jouons tous dans le monde réel, et je pense que nous continuerons à le faire pendant un certain temps encore. La RA permet de contextualiser le contenu numérique du métavers dans le monde physique. Elle permet d’accéder –aux données et informations, géométrie 2D et 3D - en contexte, au bon moment et au bon endroit dans notre environnement physique."

La vidéo ci-dessous illustre comment l'IoT et la RA peuvent se combiner pour créer, observer et interagir avec un univers numérique qui enrichit et impacte le monde physique. C'est une illustration du recours à l’informatique spatiale (spatial computing), une technologie qui sera nécessaire pour apporter tous éléments de contextualisation au métavers.


En conclusion

Si la popularité du terme métavers est récente, la volonté de tirer parti de la technologie numérique pour transformer notre façon de travailler et d'interagir avec nos produits, notre environnement et les uns avec les autres, ne l'est pas encore. L'objectif d'un métavers sera de trouver un équilibre entre les avantages et les limites et des mondes physique et numérique afin d'optimiser l'union des deux.

Chez PTC, cette idée est au cœur de notre vision : notre technologie et nos solutions sont conçues pour aider à fermer la boucle physique-numérique, en donnant aux entreprises industrielles les solutions dont elles ont besoin pour prospérer.

Métavers : Un nouveau paradigme technologique pour les industriels

Les origines du Métavers, son intérêt et son impact pour les industriels

Tags:
  • Réalité augmentée
  • CAO
  • Internet Industriel des Objets
  • PTC Reality Lab
  • Transformation numérique

À propos de l’auteur

Will Hastings

Will Hastings is a research analyst manager on PTC’s Corporate Marketing team providing thought leadership on technologies, trends, markets, and other topics. Previously Will was a senior analyst for ARC Advisory Group, where he conducted PLM and additive manufacturing research. Prior to ARC Advisory Group, Will was a lead mechanical design engineer for product development programs at Sensata Technologies.