5 bonnes pratiques indispensables de modélisation CAO

Écrit par: Dave Martin
  • 9/26/2019
  • Temps de lecture : 3 min
Stock image of Best Practices on computer keyboard.

La modélisation CAO est à la fois un art et une compétence. Au fil des années, des projets et des secteurs, certaines techniques ont émergé et se sont révélées indispensables. Nous les considérons comme des bonnes pratiques. Découvrons quelques-unes de ses pratiques essentielles au développement de produits.

Organiser vos idées

L'introduction de nouveaux produits et l'ingénierie de soutien nécessitent des tâches de simulation prévisionnelle. Pour la première, vous itérez différentes études conceptuelles. Pour la seconde, vous implémentez des modifications dans le cadre d'une correction ou d'une amélioration.

Cela entraîne une multitude de scénarios de simulation prévisionnelle au fur et à mesure que vous enregistrez vos modèles dans de nouveaux fichiers pour préserver la conception d'origine et travailler sur des copies non connectées.

Les expériences passées et récentes montrent que l'approche classique « Enregistrer sous » ne fonctionne pas lorsque vous essayez de choisir la voie à suivre et devez incorporer la solution au modèle d'origine. Cela revient à un copier-coller ou, pire encore, à refaire le travail entièrement.

Conservez vos conceptions dans votre package CAO. Vous pourrez ainsi les retrouver et les mettre à jour facilement, dans un emplacement unique. 

Creo Design Exploration Extension conserve une trace de vos idées que vous pouvez alors facilement retrouver, retravailler et partager.

Appliquer la conception descendante 

Aujourd'hui, les produits sont plus complexes que jamais. Ils incluent souvent des boîtiers esthétiques, des composants électromécaniques, des interfaces utilisateur, des connexions Internet, des faisceaux de câbles, des capteurs, et bien plus encore. Une approche descendante permet aux responsables de contrôler la conception du produit et de distribuer les informations aux équipes et aux ingénieurs. Cela donne alors aux ingénieurs et aux concepteurs la souplesse et la rapidité nécessaires pour développer des solutions créatives dans leurs domaines.

N'oublions pas le plus important : par rapport à une approche ascendante plus basique, l'approche descendante permet de promouvoir la réutilisation des données de conception et d'implémenter des modifications importantes plus facilement et plus rapidement.

Explorer les nouvelles technologies

Nous vivons une époque passionnante pour le développement de produits avec l'introduction et le développement de technologies telles que la fabrication additive, la réalité augmentée, l'Internet des Objets, l'optimisation de la topologie, la conception générative, etc. En vous intéressant à ces outils et en les adoptant, vous pouvez réaliser des économies substantielles et gagner en compétitivité.

Par exemple, lorsque j'étais chez Amazon, l'envoi des conceptions aux labos de prototypage externes nous coûtait une fortune et nous faisait perdre beaucoup de temps. Les frais d'expédition pouvaient s'élever à des centaines, voire des milliers de dollars par semaine. Parfois, le prototype était déjà dépassé au moment où il arrivait.

En adoptant la fabrication additive dans notre processus de conception, j'ai pu créer un prototype en quelques heures (et non plus en quelques jours) et itérer une conception deux fois par jour (au lieu de deux fois par semaine).

La réalité augmentée (AR) superpose votre produit sur la réalité tout en lui ajoutant des informations, comme des étapes de processus, des relevés de capteurs et d'autres données opérationnelles. Elle peut être utilisée pour les revues, le prototypage virtuel et la planification du processus de fabrication.

La réalité augmentée vous distingue aussi de la concurrence lorsque vous l'intégrez au produit à des fins commerciales et/ou en tant qu'interface humaine.

Un iPad utilise la réalité augmentée pour montrer des données en contexte réel.

Une expérience de réalité augmentée superpose des informations sur une vue réelle.

Il ne s'agit là que de quelques exemples d'avantages procurés par les nouvelles technologies. D'autres tendances émergentes peuvent profiter à vos activités.

Disposer d'informations sur les performances lors de la conception

Ces nouvelles technologies sont accompagnées d'outils capables d'évaluer les performances de votre conception dans le système CAO alors même que vous y travaillez. Cela s'appelle la simulation en temps réel.

Quelles sont les conséquences du déplacement d'un trou de deux centimètres sur la capacité du modèle à soutenir une charge déterminée ? Et si vous ne le déplacez que d'un centimètre ? Et si vous essayez avec une autre matière ?

Auparavant, vous auriez envoyé le modèle à un spécialiste de la simulation pour obtenir des réponses à ces questions, puis vous auriez attendu. Quelques jours ou quelques semaines. Désormais, vous avez les réponses en temps réel, sans nécessiter la configuration détaillée qui est généralement associée à un outil de simulation spécialisé. Vous pouvez facilement essayer plusieurs idées et optimiser votre modèle.

Chacun gagne du temps et vous concevez les meilleurs modèles possible.

Conception d'une pédale d'effets de guitare avec une simulation en temps réel.

Un ingénieur retravaille une pédale d'effets de guitare à l'aide des informations de Creo Simulation Live.

Ne pas se fier aux systèmes de fichiers

Vous gérez peut-être vos fichiers CAO dans des dossiers partagés en réseau. Il se peut que vos utilisateurs ne soient pas nombreux ou que vos produits ne comptent pas beaucoup de composants. Même si vous pensez que vos produits ne sont pas complexes, vos processus le sont. Un système PLM (gestion du cycle de vie des produits) conserve vos modèles CAO et vous aide aussi pour les tâches suivantes :

  • Gestion de la configuration : connaissez exactement la composition de vos produits.
  • Gestion des modifications : contrôlez et suivez la manière dont vous améliorez vos conceptions.
  • Visualisation : permettez à chacun dans votre entreprise (planification, approvisionnement, inventaire, fabrication, ventes et marketing) de voir vos dessins et modèles dans un navigateur Web.

Ces cinq bonnes pratiques de CAO vous aideront à améliorer la qualité et la productivité tout en réduisant le nombre d'erreurs, les coûts et le délai de mise sur le marché. Laquelle appliquez-vous ?

Téléchargez le Guide de l'ingénieur pour la CAO et la renaissance de la conception de produits.

Tags:
  • CAD
  • Retail and Consumer Products
  • Connected Devices

À propos de l’auteur

Dave Martin

Initialement, Dave Martin était instructeur et consultant pour Creo, Windchill et Mathcad. Après avoir quitté PTC, il a travaillé pour Amazon en tant que spécialiste Creo, puis chez Amazon Prime Air où il a occupé différents postes, d'ingénieur mécanicien, d'administrateur Creo et d'administrateur Windchill. Il est titulaire d'un diplôme en génie mécanique du MIT et travaille actuellement comme ingénieur avionique chez Blue Origin.

Dave Martin est l'auteur d'ouvrages, intitulés Design Intent in Creo Parametric et Top Down Design in Creo Parametric, tous deux disponibles sur www.amazon.com. Il est possible de le contacter à l'adresse suivante : dmartin@creowindchill.com.